Notre souci constant d’amélioration de la qualité et de la performance de nos aliments nous conduit à mener de nombreuses actions dans le domaine de la recherche et du développement. Par une connaissance et des échanges réguliers, le sens de nos travaux intéresse trois axes essentiels : nos clients, nos fournisseurs et nos partenaires.

 

Les essais en élevage

En partenariat avec des groupements d’éleveurs, nous menons chaque année plusieurs essais sur des productions ciblées. Cette proximité et l’écoute du terrain nous permettent d’analyser les problèmes rencontrés par les éleveurs et de trouver des solutions adaptées.

 

 

La formulation

La formulation CIZERON BIO satisfait les besoins nutritionnels des animaux tout en s’adaptant aux attentes des éleveurs et aux disponibilités de matières premières biologiques.

Cizeron Bio met son expertise au service des performances de vos élevages. Quatre de nos collaborateurs du service Formulation ont été formés selon les valeurs de notre société. Quotidiennement, ils utilisent un logiciel, puissant calculateur de données, permettant de vous proposer des formules optimisées, respectant des valeurs nutritionnelles précises et assurant la régularité de la qualité de nos aliments, tout au long de l’année, associé à des contraintes de formulation liées à des enjeux de durabilité et d’empreinte carbone.

La maitrise des particularités liées à la production biologique est, également, primordiale : grâce à un savoir-faire acquis depuis des générations, nous maîtrisons les spécificités de nos matières premières biologiques ainsi que les besoins précis des animaux élevés dans le respect de la réglementation biologique.

 

Partenariat avec nos fournisseurs de matières premières (MP)

Notre entreprise porte une grande attention à ses fournisseurs. Notre démarche globale et équitable prône un approvisionnement le plus régional possible. L’achat de matières premières se fait en direct avec des organismes stockeurs spécialisés, des organisations de producteurs et des coopératives. 70 % des approvisionnements de céréales sont réalisés dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et régions limitrophes. Les 30 % restant concernent, essentiellement, les tourteaux de tournesol, soja, colza, sésame, lin, protéagineux, oléagineux, légumineux et sont approvisionnés par des triturateurs français et , par exception, étrangers.

Une partie des matières premières provient du nord de l’Italie, d’Allemagne et d’Espagne en raison d’une relation commerciale historique tissée à une époque où les productions locales étaient encore déficitaires. Ces partenaires ont développé des gammes de cultures plus adaptées que l’on ne trouve pas sur le territoire français. Tout achat de matières premières est règlementé.

Notre entreprise impose la présentation de certificat pour tout fournisseur et donne lieu à la signature d’un contrat détaillant :

  • l’origine de la matière première,
  • la qualité des produits livrés,
  • les conditions d’expédition et de transport,
  • la traçabilité et les alertes,
  • les contrôles et audits réalisés par Cizeron Bio,
  • l’analyse des non-conformités dans l’objectif d’un plan de progression. Dans une démarche gagnant-gagnant, nous privilégions les partenariats durables, sur le moyen et le long terme : nous signons des contrats avec nos fournisseurs courant sur 3 à 5 ans renouvelables. Notre volonté est d’offrir un débouché à l’ensemble des cultures issues des rotations agronomiques auxquelles s’astreignent les agriculteurs bio, de diversifier les zones pédoclimatiques pour retirer des matières premières plus adaptées aux besoins nutritionnels.

 

Le microdosage

Notre investissement dans ce processus permet de répondre, de façon ciblée, aux besoins des animaux (nutrition, santé et bien-être) en fonction de leur âge, de leur métabolisme et des spécificités du troupeau.

Le choix des micro-ingrédients (oligo-éléments, enzymes, pigments…) est stratégique dans notre démarche pour la réussite des élevages. A partir de notre station de microdosage, nous sélectionnons les micro-ingrédients en fonction des exigences physiologiques et nutritionnelles des animaux.

La valorisation de la protéine

La protéine est, aujourd’hui, devenue une ressource chère et rare. Pour répondre à cette problématique, Cizeron Bio optimise la qualité et l’efficacité de cette dernière pour une solution d’avenir.

La valorisation, fruit de cinq années de recherches poussées, permet de fournir dans nos aliments des protéines d’excellente qualité à l’animal. Aujourd’hui, notre entreprise valorise les protéines de plus de 18 matières premières.

Les résultats sont probants : les protéines peuvent donc être fournies en quantité moindre, étant donné leur meilleure assimilation. Cela induit des économies en termes d’achat et améliore l’état sanitaire de l’animal et ses performances technico-économiques par une augmentation de ses productions (lait, viande).

Intégré à la nouvelle unité de production du site, voici les étapes du process de valorisation chez Cizeron Bio :

  • Préparation de la graine
    – Nettoyage, tri, épierrage,…
    – Broyage, aplatissage des graines.
  • Séparation et travail de la protéine
    En fonction des critères d’élevage, amélioration (par cuisson et fractionnement) de la digestibilité des protéines entrant dans la fabrication de l’aliment.
  • Préparation pour l’intégration dans l’aliment
    Stabilisation par séchage puis refroidissement rapide de la protéine valorisée.
  • Microdosage et incorporation des liquides
    Incorporation de nouvelles matières (supplémentation, matières premières,…) en quantité très précise pour des apports spécifiques.

 

Donec libero tempus Praesent vulputate, Aliquam id, risus commodo ipsum